RÉSEAU DE GARDIENS DE LA MÉDITERRANÉE

Shore

Nous vivons à une époque où les actions de l'espèce humaine ont développé un pouvoir créateur et destructeur à l’échelle mondiale, et malgré tout nous ne parvenons pas à cultiver un sens de la responsabilité à la hauteur...

Nous sommes de plus en plus nombreux à admettre qu’il existe un lien direct entre la santé de la mer et celle de la planète terre, entre la santé de la mer et la nôtre. Nous sommes nombreux à savoir que la mer est notre maison, et à ressentir le besoin et l’urgence de la protéger.

Nous voulons créer un réseau avec d’autres territoires qui se sont eux aussi mis à prendre soin de la mer et du littoral, et avec des personnes, des associations et des organismes de notre territoire ayant vocation de veiller sur la mer Méditerranée.

 

Inspirés par le projet Mission Blue de l'océanographe Sylvia Earle, entre autres, nous envisageons de faire de notre territoire marin un hope-spot (lieu d’espoir), qui sera inclus dans le réseau d'espaces marins protégés du monde. Les zones mortes dans les océans du monde, où l'absence d'oxygène empêche le développement de la vie marine, ne cessent d'augmenter à un rythme trépidant. Elles sont en grande partie le fruit des déversements de fertilisants et des incendies de combustibles fossiles, comme l’ont confirmé plusieurs études scientifiques. Cette pression sur les écosystèmes marins requiert des changements de modèles de gestion touristique, environnementale, de pêche et de conservation. Et cela est uniquement possible si nous unissons nos efforts, si biologistes, gestionnaires municipaux, techniciens environnementaux, politiciens, hôteliers, entreprises de tourisme côtier, amoureux de la mer, citoyens et utilisateurs, nous prenons tous conscience de notre responsabilité.

 

Si nous voulons survivre, il nous faudra trouver des manières de prendre soin des mers de notre planète, des écosystèmes marins et de la biologie marine. Nous nous proposons de commencer par protéger notre « coin » de mer, dans l'espoir que notre initiative soit contagieuse et s'étende au-delà de nos plages.